La rentrée scolaire est toujours accompagnée de son lot de nouveautés. Cette année, c’est dans les assiettes de vos enfants que le changement va avoir lieu. À partir du 1ernovembre 2019, les cantines scolaires devront proposer au moins un menu végétarien par semaine aux enfants. Cette mesure découle de la mise en application de la loi EGalim (Etas Généraux de l’Alimentation), promulguée en novembre 2018. « Des repas vertueux pour le climat et l’environnement » déclare dans un post Twitter Samantha Cazebonne, députée à l’origine de l’amendement sur les repas végétariens dans les cantines. Selon l’article de loi, cette mesure sera effective pour une durée de deux ans.

 Une mesure sanitaire et environnementale

La question de la consommation de viande dans les cantines  n’est pas nouvelle. En 2018, Greenpeace a ainsi mené une campagne sur le sujet. L’association démontrait qu’en France, 69% des enfants étaient obligés de manger de la viande tous les jours. Une consommation excessive qui ne serait pas sans risque pour la santé, avec des risques de maladies cardiovasculaires ou d’obésité. L’enjeu climatique est également de taille, puisque l’élevage intensif représente une part non négligeable des émissions de gaz à effet de serre.”

photo “https://www.rci.fm/guadeloupe/infos/Societe/Restauration-scolaire-Anse-Bertrand-les-parents-toujours-mobilises”